Skip to content

Tracking Cross Device – Quelle méthode adopter ? Déterministe ou probabiliste ?

Quelle méthode adopter ? Déterministe ou probabiliste ?

Les consommateurs ont aujourd’hui plusieurs écrans et passent aisément de l’un à l’autre lorsqu’ils font une démarche de navigation qui peut se terminer en achat. Or si l’on veut attribuer une conversion à un type d’écran on doit absolument reconstituer le parcours des acheteurs et en dresser la perspective. Deux méthodes existent sur le marché pour cette mise en correspondance entre les outils et les utilisateurs, les démarches déterministe et probabiliste.

La méthode déterministe

Cette méthode utilise spécifiquement la data First Party, typiquement les éléments de login des utilisateurs pour les associer aux différents écrans utilisés. Par exemple, quand un utilisateur se connecte via son login et mot de passe uniques au même service en ligne (éditeur ou site eCommerce) il est clairement identifié comme étant un individu unique qui se connecte via plusieurs écrans, il laisse donc plusieurs traces qui vont constituer une combinaison. La méthode déterministe est ainsi celle qui ne laisse pas de place à l’extrapolation, c’est une mise en correspondance factuelle des éléments qui caractérisent un utilisateur et ses différents outils de connexion.

Avantages et limites

L’avantage principal de la méthode déterministe, c’est qu’elle est 100% efficiente. La correspondance est faite entre des éléments factuels et probants, au moment où ces éléments ont été identifiés comme tels. Les limites ? Afin de pouvoir faire correspondre une grande masse d’individus avec les différents écrans qu’ils utilisent pour se connecter il faut un taux de collecte de données très élevé. Tradedoubler est un des acteurs qui permet ce taux de couverture élevé au travers de l’audience générée par ses 180 000 éditeurs partenaires et ses 2000 annonceurs. Tradedoubler est en ce sens un des rares acteurs à pouvoir prétendre à la démarche déterministe.

La méthode probabiliste

La plupart des acteurs en place a opté pour la méthode probabiliste, essentiellement parce qu’ils n’ont pas le taux de couverture des audiences suffisant pour effectuer une démarche de pair à pair. La méthode probabiliste repose sur la collecte d’un maximum de données sur les outils et écrans de connexion et une extrapolation algorithmique très poussée qui tend à attribuer ces outils aux individus qui se connectent. La démarche probabiliste ne peut raisonnablement pas être considérée comme une science exacte.

Avantages et limites

La méthode probabiliste peut assurer un taux de couverture des audiences plus large car elle se passe de l’identification des liens entre les outils et les individus à l’occasion de leurs connexions à des services. Par contre, elle est fondée sur des algorithmes qui ne peuvent qu’amener à des pourcentages plus ou moins élevés d’inexactitude, et on estime aujourd’hui que le taux d’efficience oscille entre 60 et 90%.

Pourquoi Tradedoubler a choisi la méthode déterministe

L’efficience et la finesse des correspondances est la clé de réussite sur ces nouveaux traitements analytiques des parcours de navigation et d’achats cross-devices. Par son taux de couverture des audiences de ses 180 000 éditeurs et partenaires et de ses 2000 annonceurs Tradedoubler est un des seuls acteurs à pouvoir mettre à profit la méthode déterministe.